Transformez votre découvert en crédit conso

découverte bancaire

La crise du Covid-19 n’épargne personne. Avec les activités au ralenti, les ressources s’amenuisent rapidement. De nombreux comptes passent à découvert. Si les banques tolèrent aujourd’hui ces découverts, au nom de la solidarité, il faut savoir qu’ils coûtent néanmoins très chers. La solution le plus simple reste de transformer votre découvert en un crédit conso. Explications

Régime général du découvert bancaire

Un compte est à découvert lorsque son propriétaire réalise des transactions supérieures au solde de son compte. Normalement, la banque signale immédiatement le propriétaire du compte pour qu’il régularise dans les plus brefs délais sa situation. Toutefois, la banque et son client peuvent signer un accord. Cet accord permet au client de garder son compte à découvert pendant une période déterminée. Cet accord doit surtout détailler toutes les conditions du découvert, plafond, durée, taux d’intérêt.

Coût d’un découvert bancaire

Il existe deux types de découvert, le découvert autorisé et le découvert non autorisé. Le découvert non autorisé correspond au dépassement de plafond. Le taux d’un découvert s’avère particulièrement élever, de l’ordre de 7 à 10%. Mais il l’est encore plus pour le découvert non autorisé, jusqu’à 20%. Le calcul se fait au jour le jour. Calculons par exemple le montant des intérêts d’un découvert autorisé de 500€ sur 10 jours. La banque a fixé un taux annuel de 8%. Le montant des intérêts de ce découvert s’élève à 1,10€. Un dépassement de 300€ se verrait quant à lui appliquer un taux de 19,66% pour un montant de 1,62€. Si le découvert s’élève donc à 800€, la somme totale des intérêts s’élève donc à 1,72€, et ce sur 10 jours.

Obligations de la banque

La banque doit tout d’abord déterminer à l’avance le coût d’un découvert à travers un taux précis. Mais en outre, lorsque le découvert dépasse 90 jours, la loi Lagarde oblige la banque à transformer le découvert en un crédit à la consommation. Cette mesure est destinée à prévenir un endettement excessif et protéger le consommateur. De son côté, le client a lui aussi la faculté de demander à transformer le découvert en un crédit conso. Il peut notamment le faire lorsqu’il sent que sa situation se détériore.

Avantages de transformer un découvert en un crédit conso

Un découvert s’avère particulièrement onéreux, surtout que les intérêts se calculent au jour le jour. En passant au crédit conso, le titulaire du compte jouit d’un taux plus clément. Il bénéficie surtout d’une durée plus longue pour rembourser sa dette. Il a également la possibilité de demander un prêt plus important qu’il pourra utiliser pour financer ses projets. En règle générale, un découvert se transforme en un prêt personnel, un prêt sans justificatif.

Procédures de demande

Tout découvert dépassant 3 mois se transforme automatiquement en un crédit à la consommation. Si le client souhaite lui-même transformer son découvert en un crédit conso, il doit en faire la demande. À partir de là, la banque doit suivre les procédures normales inhérentes à tout crédit conso. Elle doit notamment fournir toutes les conditions liées du crédit conso qu’il propose, au client de les accepter. Ce dernier dispose d’un délai légal de rétractation de 14 jours.

Posté le 5 mai 2020 dans Dossiers