Un prêt sans justificatif et non sans justification

prêt crédit

Les consommateurs souscrivent habituellement un emprunt. Pour acheter des biens mobiliers ou pour financer des prestations comme un voyage, des travaux de réparation, un baptême ou un mariage, ils négocient un crédit à la consommation.
Cela peut se présenter sous la forme d’un prêt personnel, d’un prêt affecté ou d’un crédit renouvelable.

L’emprunteur préfère de loin le prêt personnel

Le prêt personnel est facile d’accès. Il est très sollicité. Les formalités ne sont pas fastidieuses. Le prêt personnel est accordé à toute personne majeure qui n’est pas sous le coup d’un interdit bancaire. Elle a un compte en banque approvisionné régulièrement. Elle a des revenus solides et une profession stable.
Le grand avantage du prêt personnel est qu’il est accordé sans justificatif. Il faut faire la différence entre sans justificatif et sans justification. Il faut saisir la nuance entre la lettre et l’esprit du prêt personnel.

L’emprunteur doit expliquer au prêteur sa motivation

Aucun emprunteur ne peut prétendre bénéficier d’un prêt bancaire sans présenter un dossier solide et transparent. Le banquier est en droit de connaitre le pourquoi du prêt avant de déclencher le comment de l’emprunt.
L’emprunteur informe le banquier de ce qu’il compte faire de l’argent. Comme il est question d’argent à rembourser, mettre au parfum le prêteur entretien la confiance.
Par ailleurs, la lutte contre le financement du terrorisme oblige les prêteurs à exiger un minimum de transparence de la part de l’emprunteur.
Cela dit, l’emprunteur n’est pas obligé de présenter une facture ou une facture pro-forma pour appuyer sa demande. Le profil financier de l’emprunteur suffit pour obtenir un prêt personnel.
Le prêt personnel est entièrement négociable en ligne. L’obtention du prêt reste toujours sans justificatif. Toutefois, le prêteur est en droit de demander, en ligne, des explications sur la destination du fonds. Mais il ne doit pas obliger l’emprunteur à fournir des pièces justificatives.

Posté le 18 juillet 2017 dans Actualités