Les innovations des banques en termes de crédit

Posté le : 21/11/2018

Service bancaire

La période des taux bas se prolonge. Les banques de détail priorisent leurs offres de crédit. Elles prennent l’initiative d‘innover afin de défier la concurrence, permettant ainsi à leur fidèle clientèle de bénéficier de produits financiers beaucoup plus intéressants.

Le crédit conso : une offre redevenue tendance

D’après la Banque de France, l’encours des crédits personnels et des prêts affectés a grimpé de 5,5 % en une année. Son montant atteint les 121 milliards d’euros entre janvier et juin 2018. Cet engouement aux crédits à la consommation est dû à la réduction des taux d’intérêt des crédits amortissables de 6 à 3,6 % en six ans. Ainsi, le crédit conso apporte aux organismes de prêt et aux banques des marges bien plus élevées par rapport à celles du crédit immobilier. Selon les données récoltées par Althing, les banques qui ont progressé et qui ont acquis de nombreux clients dans le domaine du crédit conso sont les Banques Populaires avec plus de 12,6 % sur un an, le Crédit Agricole avec plus de 9,7 %, LCL avec plus de 4,3 %, la Société Générale avec plus de 3,6 % et BNP Paribas avec plus de 2,9 %.

Crédit Agricole : la signature électronique pour le prêt logement

La filiale Crédit Agricole Consumer Finance du Crédit Agricole a adopté une nouvelle stratégie pour attirer beaucoup plus de clients et pour les convaincre de souscrire à des crédits en ligne. Il s’agit de la signature électronique. Elle est adoptée en guise d’accompagnement et d’assistance aux filiales régionales de l’organisme. Ainsi, avec la généralisation de la signature électronique pour les offres de prêt immobilier, le Crédit Agricole améliore les services proposés à sa clientèle.

Les outils scoring de BNP Paribas en crédit conso

Sachez que le scoring est une méthode de notation de la qualité du crédit. C’est grâce à cette technique que la filiale du crédit à la consommation de la banque BNP Paribas se trouve en mesure d’atteindre son but d’améliorer le taux de recouvrement de ses clients pour les cas d’impayés. Les outils traditionnels sont alors remplacés par des indicateurs plus efficaces et fiables résultant de l’analyse de l’ensemble des données personnelles des clients comme l’âge, les revenus, les dépenses par carte bancaire, la situation professionnelle. Par ailleurs, en utilisant l’intelligence artificielle, le choix de la validation ou non de la demande de prêt d’un client devient plus rigoureux tout en étant rapide.

Franfinance et Yelloan au service des jeunes actifs

Le leader du crédit à la consommation en France, Franfinance, a décidé de collaborer avec la fintech Yelloan. C’était en juillet 2018 que l’accord de partenariat a été signé, mais c’est en septembre que la nouvelle solution de prêt personnel est devenue opérationnelle. Ce partenariat a pour objectif de permettre aux jeunes actifs d’accéder au crédit. L’innovation de Yelloan est le chatbot qui sert à guider le client dans sa démarche de demande de crédit en ligne. Cette interface conversationnelle est ultra personnalisée, selon Michaël Diguet, président de Yelloan. En gros, voici de quelle manière fonctionne le partenariat entre Franfinance et Yelloan : Yelloan propose une offre de crédit au client, qui sera ensuite étudiée par Franfinance. Et c’est ce dernier qui décide d’octroyer ou non un crédit au client. Autrement, c’est donc Franfinance qui gère les crédits et le portefeuille des clients.

Décidément, c’est la saison des innovations ! On n’arrive pas encore à la fin de la liste si l’on ne cite que l’intention de la Société Générale de financer les achats de véhicules. Pour commencer, l’organisme lance une offre LLD en ligne en collaboration avec ALD Automotive. C’est la banque en ligne Boursorama Banque de Franfinance qui s’en occupe.

;