Des taux d’intérêt bas garantissent-ils un crédit abordable ?

crédit avec taux d'intérêt bas

Pouvoir choisir entre plusieurs offres de crédit avec des taux d’intérêt bas est une aubaine pour les clients. En effet c’est surtout le cas pour ceux qui ont souscrit à un crédit immobilier. Pour ceux qui ont sollicité des prêts à la consommation par contre, l’histoire est tout autre. En effet ce genre de prêt demeure toujours assez cher. Pourquoi une telle différence ? C’est ce que nous allons essayer de vous expliquer.

Une situation économique qui favorise les crédits à taux d’intérêt bas ?

La situation économique actuelle facilite la mise en place de crédit à taux d’intérêt bas. En tout cas la presse spécialisée est unanime là-dessus. Pourtant quand on se penche sur des cas précis, ce n’est pas la même rengaine pour tous les emprunteurs.

D’un côté, vous retrouverez ceux qui tirent pleinement profit de cette conjoncture. Ce sont ceux qui ont demandé des crédits immobiliers ou des crédits logement. En effet, sur ce genre de crédit, le taux de l’usure (indicateur fiable sur les conditions d’emprunts) a connu une baisse drastique de 36 %.

De 4,3 % il y a cinq ans à 2,77 % aujourd’hui, autant dire un gouffre. Ce baromètre se calcule en fonction des taux d’intérêt moyens appliqués par les institutions financières avec un tiers d’augmentation. Vous obtenez ainsi le taux maximum qu’une banque peut proposer.

Et ceux qui ont acheté des crédits de faible montant ?

Assurément, ce sont ceux qui ont le plus à perdre. Les taux de crédits auxquels ils aspirent (crédit sur les découverts bancaires par exemple) n’ont pas baissé d’un iota. Si on se réfère au taux d’usure, les taux d’emprunts ont augmenté ces dernières années. Fin 2015, pour un prêt inférieur à 3000 euros, le taux de l’usure était de 19 %. De nos jours, elle s’affiche à 21 %. Ce qui fait une hausse d’environ 5 % en 5 ans.

Vous avez là les deux extrêmes. Entre les deux, vous avez ceux qui font des emprunts allant de 3000 à 6000 euros et qui bénéficient donc de la situation économique favorable. Effectivement, une baisse des taux d’intérêt de 10 % est constatée sur une période de 5 ans. À ce stade, il est utile de constater donc que ceux qui ont acheté des crédits immobiliers tirent pleinement profit des faibles taux d’intérêt.

Pourquoi autant de différence sur le type de prêt ?

Pour faire simple, cela s’explique surtout par la nature du taux d’intérêt. Ce taux est proposé suivant trois critères essentiels. D’abord il y a le cout du refinancement, le cout du risque et enfin les frais de gestion et de distribution.

Le cout du risque est mesuré individuellement en fonction de la situation financière de l’emprunteur. Il s’agit surtout ici d’évaluer le risque que le client fasse défaut à la banque ou à l’institution financière. Ce cout est élevé pour les prêts à la consommation à cause des garanties et une assurance emprunteur demandée au client. Les frais de gestion constituent les frais annexes liés au dossier d’emprunt. Ils sont plus importants sur les crédits à la consommation que sur les prêts immobiliers.

Posté le 4 novembre 2019 dans Actualités