Crédit à la consommation, une demande en forte hausse

forte croissance de la demande de crédit à la consommation

Selon la Banque de France, la demande de crédit à la consommation ne cesse de croitre semestre après semestre. Cela signifie donc que de plus en plus de particuliers ont recours à ce produit bancaire pour avoir une stabilité financière. Souvent un crédit bien utilisé vous permet de faire le point sur vos finances. Quelles sont donc les raisons qui les poussent à emprunter ? Quelles en sont les conséquences ? Qu’est-ce qui explique ce grand bond en avant du marché des crédits o la consommation ? Nous allons essayer de répondre à ces questions dans l’article qui suit.

Des taux de plus en plus attractifs…

Cette forte hausse de la demande peut s’expliquer en partie par des taux d’intérêt de plus en plus convaincants. Effectivement, les taux ont connu une baisse significative en 2019 et cette tendance n’est pas prête de s’arrêter.

Et pour cause, pour un crédit renouvelable, le taux d’intérêt se situe autour de 5,4% et ceux des crédits amortissables sont de 3,5%. Qui plus est avec les demandes de crédit en ligne, il est plus facile d’en faire la demande chez soi en ayant tous les éléments en main grâce au comparateur de crédit en ligne.

…pour une progression fulgurante

Cela a pour conséquence attendu une hausse spectaculaire de la demande sur les trois trimestres 2019 : 5,1% lors du premier trimestre, et respectivement 5,7% et 6,7% pour le deuxième et troisième trimestre.

Malgré les mesures prises par le gouvernement à la suite de la crise des gilets jaunes, cela n’a pas empêché les Français de donner un coup de pouce à leurs projets. En effet, beaucoup d’entre eux ont fait la demande d’un crédit à la consommation pour financer leurs activités.

Est-ce la conséquence d’une baisse des dossiers de surendettement ?

Entre novembre 2018 et 2019, les dossiers de surendettement arrivés à la banque de France sont de moins en moins nombreux. C’est effectivement 20.000 dossiers de moins qui ont été reçus. Malgré le risque lié au concept de nombreux crédit à la consommation, c’est tout à fait admirable de constater qu’il y ait moins d’emprunteurs surendettés.

Cette diminution des cas de surendettement est surtout liée à la mise en place de la Loi n°2010-737 du 1er juillet 2010 et faisant une réforme sur le crédit à la consommation.

Un crédit auto de plus en plus prisé

La forme de crédit à la consommation la plus prisée c’est surement le crédit auto. Beaucoup de crédit est dédié à l’achat d’un véhicule d’occasion ou de seconde main. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le marché des véhicules d’occasion est en très bonne santé. C’est tout de même une hausse de +147,5%  de ventes qui a été enregistrée durant le troisième trimestre.

Selon un communiqué de l’association française des sociétés financières, après trois trimestres, le marché des véhicules d’occasion a connu une augmentation des financements de l’ordre de 12,2%. Ce qui est l’exact contraire du marché des véhicules neufs qui a régressé de 0,5% sur la même période.

Posté le 20 janvier 2020 dans Actualités